© ABRA PAMPA - Paris, France - Contact : contact@abrapampaeditions.com

  • Facebook Clean

Pablo Santucho - Photographe

Voici le travail d'un artiste qui sait combiner subtilement sensibilité esthétique et engagement social. Peut-on s'attendre une autre manifestation de quelqu'un qui connaît bien les outils et les recours de son art et qui se voit entouré d'une telle réalité sociale ?

Cette autre Argentine, l'autre Argentine, toujours marginalisée et occulte, conserve cependant les traces de ses vraies origines. 

Nous transcrivons des extraits de la présentation que Pablo Santucho fait de lui-même et de son œuvre.

Wichis - L'Autre Argentine 

Veamos el trabajo de un artista que sabe combinar sutilmente sensibilidad estética y compromiso social. Se podría esperar otra manifestación de alguien que conoce las herramientas y los recursos de su arte y que se ve rodeado de semejante  realidad social? 

Esa otra Argentine, la otra Argentina, siempre marginalizada y oculte, conserva sin embargo las huellas de su verdadero origen. 

Transcribimos extractos de la presentación que Pablo Santucho hace de él mismo y de su obra.

Click sur les photos 

Misión Chaqueña,

provincia de Salta

Je m’appelle Pablo Santucho, je suis photographe. Sociologue de formation,  j’ai évolué comme travailleur social dans les bidonvilles à Buenos Aires durant 10 ans. Je me suis habitué à voir les choses de près, comme  la pauvreté, la misère.

Une façon de sublimer la situation fut de photographier les bidonvilles, ses habitants. Je me suis formé peu à peu à la photographie  et me suis découvert une passion.

Sensibilisé depuis toujours à la situation des indigènes de mon pays, je suis retourné en Argentina en 2017,  souhaitant rendre un peu plus visible leur existence.

Wichis - La Otra Argentina 

Misión Chaqueña,

province de Salta

Située à 1700 kilomètres de la métropole Buenos Aires, Misión Chaqueña est un village composé majoritairement d’autochtones. Au nombre de 2500 à ce jour, ils s’appellent Wichís, ce qui  signifie « gens ».

À Misión Chaqueña il y a des scieries et charpenteries qui fonctionnent sous forme de coopératives, ils construisent des chaises, des tables, des lits, etc.; et travaillent sur demande. Une petite économie locale subsiste et s'intègre mais reste en dysfonction avec le reste d’une société requérant de l'artisanat de qualité. Cela légitime l’utilisation de main d'œuvre bon marché, dans de mauvaises conditions de travail.

Une école et un Centre de Santé permettent d’apercevoir la tiède intervention de l’Etat.

Dans le petit hôpital il y a un médecin et un dentiste qui soignent une population précarisée, et s'il y a des médicaments à l'hôpital, c'est grâce à la bonne volonté des ONG étrangères. 

L'arrivée de l'homme blanc, les incursions missionnaires, l'entrée du bétail, l'exploitation forestière et le processus d'industrialisation et de reconversion productive ont eu un impact direct sur les formes de vie et de subsistance du peuple Wichí. 

Reportage de Pablo Santucho

Reportaje de Pablo Santucho

La déforestation de leurs propres forêts met en péril les espèces d’arbres avec lesquelles ils font de la menuiserie et l'acquisition de nouvelles habitudes de vie ne font que produire un déséquilibre dans l'environnement et les relations sociales. Il n'y a pas de politiques sociales qui accompagnent de manière cohérente ce type d'asymétries socioculturelles. Au contraire, il y a toujours eu un manque de respect pour l'Indien, sauf quand la politique a besoin des votes.

Le déracinement dû au chômage les oblige à émigrer dans les centres urbains, et plus exactement dans des bidonvilles. Les jeunes ont peur de la discrimination lorsqu'ils se montrent indigènes, ils ont honte de leur identité.

L'Argentine a été caractérisée par les politiques génocidaires et ethnocidaires menées au cours du XIXe et du début du XXe siècle contre les populations autochtones.

Aujourd'hui, malgré l'apathie de la part du gouvernement, les Wichís conservent leur identité, maintiennent en vie leur culture, leur lien avec l'ancestral. Mais tout cela est en train de s'effondrer. Nous sommes dans un discours idéologique de politique et de secteur gatopardisme : ¨il faut que tout change pour que rien ne change¨.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now
Wichis 20